Félix Galland, céramiste.

C’est en 2005 que je découvre le travail de la céramique, de la terre.
Ce métier ancestral qui permet de façonner de l’argile avec les mains et d’en figer sa forme et sa couleur pour toujours.

Ma formation commence au lycée de la céramique à Longchamp. Elle durera 5 ans.
Période durant laquelle j’obtiens un CAP ainsi qu’un BMA dans le tournage de la céramique.
Je finis mon cursus de formation par un BEP Modeleur maquettiste afin d’aborder mes projets avec une nouvelle palette d’outils et de techniques.
En 2012 j’intègre la formation Émail au CNIFOP, à Saint Amand en Puisaye. Formation qui durera un an et qui me permettra de fabriquer mes émaux par la suite.
Suite à l’obtention de ces diplômes et à différentes expériences chez des céramistes comme Dalloun, François Fresnais ou encore Éric Astoul, je m’installe en 2015 dans un petit hameau du Morvan, situé à quelques kilomètres de Saulieu, en Bourgogne.

Dans mon atelier je décide de réaliser des céramiques utilitaires, mais aussi décoratives. J’utilise plusieurs techniques, différentes argiles ainsi que différents modes de cuisson pour réaliser des projets personnalisés et répondre à différentes commandes.
Je travaille le grès, la faïence et la porcelaine. Ces terres sont cuites dans un four électrique, au gaz ou encore au bois selon le résultat final souhaité.
Chaque technique est différente et demande de nombreuses recherches en amont pour trouver l’équation finale qui plaira à l’oeil et satisfera à l’usage qu’on attend du projet.
Durant ces dernières années j’ai présenté mes oeuvres dans des expositions d’art à Dijon et en Bourgogne, ainsi que dans une galerie Toulonnaise, « Les frangines et vous » .

Je développe à travers mon activité différents partenariats, avec des architectes comme Sophie Dries ou des restaurateurs comme Bernard Loiseau ou encore Olivier Largy de “Ici m’aime”. Ces échanges stimulent ma passion du questionnement et de la recherche créative qui font selon moi, l’essence de mon métier.

 

 

 

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé dans ce long et beau voyage céramique.

Merci aux potiers et potières que j’ai croisé, qui m’ont appris, conseillé et guidé vers mon travail actuel. Aux nombreux amis qui suivent mon projet depuis le début et qui sont une des bases solide de sa construction.

Merci à Enzo pour l’aide numérique et la création de ce site internet.

À Maxence, designer de l’Atelier.G et amis avant tout.

À ma famille et mes parents, sans qui rien de tout ça n’aurait existé.